La Société des Félibres de Paris - Les Amis de la langue d’oc

Acuèlh del sit > 5. Articles > L’association « Société des félibres de Paris Amis de la langue d’òc (...)

L’association « Société des félibres de Paris
-Amis de la langue d’òc »

dimenge 5 de febrièr de 2012, per  Gerard Ligozat

La SFP-ALO « Société des félibres de Paris -Amis de la langue d’òc » est une association de la loi de 1901, fondée le 23 juillet 1879, reconstituée le 23 mars 1920 (le logo ci-dessus représente les blasons des principales provinces entièrement ou partiellement de langue d’oc).

Elle est affiliée au Félibrige, mouvement littéraire fondé en 1854 par Frédéric Mistral et 6 autres poètes provençaux, les « primadiers » (symbolisés par l’étoile à 7 rayons) pour défendre et promouvoir la langue d’oc.

Le Félibrige « établi pour garder à la nation méridionale sa langue, ses usages, sa façon d’être et tout ce qui constitue son âme nationale », est aussi actif dans la défense de toutes les langues dites régionales de France et même de toutes les langues non officielles en Europe. A ce titre, il est membre du Bureau européen des langues moins répandues (BELMR).

Jacques Mouttet dirige l’association au titre de « capoulié », une association divisée en six « maintenances » (secteurs géographiques) avec, chacune à leur tête, un assesseur et un syndic : Aquitaine (Michèu Samouillan et Valèri Bigault), Auvergne (Nadau Lafon, assesseur et syndic), Gascogne-Haut-Languedoc (Jòrgi Passerat et Evelino Auban), Languedoc-Roussillon (Mario-Nadalo Dupuis et Gabriéu Brun), Limousin (Michèu Tintou et Pau Valière), et Provence (Glaudeto Occelli-Sadaillan et Gui Revest).

Dans l’esprit de Frédéric Mistral, le Félibrige (et donc la SFP-ALO) respecte une stricte neutralité politique. Cependant, opposés à toute manifestation de l’esprit centralisateur, nous ne nous interdisons évidemment pas de réagir devant telle ou telle déclaration contraire à nos positions.

SPIP | esqueleta | | Plan del sit | Seguir la vida del sit RSS 2.0